AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Size Matters, forum sur la légendaire série Charmed, n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à la liste d'avatars et aux prédéfinis. Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes.

Partagez  | 
 

 « entre le café & moi tu prends quoi ? Le café !! » • Ethan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Poesy E. Eliacin

avatar

MESSAGES : 213
INSCRIPTION : 18/12/2009
AGE DU PERSO' : 20 ans
CAMP : Bien
CITATION : « La jeunesse est une ivresse continuelle ; c'est la fièvre de la santé ; c'est la folie de la raisons. » La Rochefoucauld



.A little more on me.
Puissance:
55/100  (55/100)
Pouvoirs:
Relations:

MessageSujet: « entre le café & moi tu prends quoi ? Le café !! » • Ethan   Mer 23 Déc - 18:30


© white rabbit&dodixe

    Café !!! C’était ce mot qui hantait l’esprit de la jeune femme, tout simplement parce qu’elle avait follement besoin de caféine avant de s’endormir rien qu’en marchant dans la rue. Pourtant Poesy avait plutôt bonne mine aujourd’hui, elle avait toujours l’air aussi joyeuse, de bonne humeur et avec le teint rose et frai. Mais pourtant la demoiselle était fatiguée, elle n’avait qu’une envie s’était d’aller dormir bien au chaud sous sa couette… Mais malgré cette envie Poesy restait debout n’ayant pas le courage de passer son après-midi à dormir, et puis elle avait fait bien pire que ça. Ne dormir que deux heures en deux jours avait été son record, tout ça parce qu’elle avait des examens, oui elle était assez folle dans son genre, mais on avait beau dire les études c’étaient tout de même important. Son dernier cours venait de terminer et la blondinette avait plus ou moins sauté de sa chaise pour quitter l’amphithéâtre et sortir le plus rapidement possible de l’université. Une vraie flèche ! Une fois à l’extérieur de l’enceinte universitaire, Poesy prit enfin le temps de remettre sa veste correctement ainsi que son sac de cours, vous savez le sac à main plus ou moins petit où on ne met jamais rien.

    Prête à affronter la foule de San Francisco, la demoiselle sortit de son sac son Ipod, et après l’avoir soigneusement allumé et avoir mit les écouteurs de ses oreilles, elle le rangea de nouveau dans son sac et se dirigea dans la rue où des centaines de personnes se trouvaient déjà. Tous n’attendaient qu’une seule chose qui était de rentrer chez eux, de pouvoir respirer un peu et oublier le stresse de leur journée. Pour Poesy c’était une toute autre chose qu’elle voulait : un bon café chaud et pouvoir également respirer. Allant dans le sens opposé des hommes et femmes d’affaires, elle parvint au Paradise Coffee en à peu près cinq minutes, après s’être fiat bousculer une vingtaine de fois, à croire que les rues de cette ville était une vraie jungle. Et puisque la file dans cet endroit était assez longue, Poesy n’éteignit son Ipod que lorsque ce fut à son tour de passer commande? Elle allait enfin pouvoir avoir sa dose de caféine tant attendu. Une fois payé et servit, Poesy se dirigea vers une table vide où elle posa sa commande et s’asseyant près du mur, elle posa son sac à ses côtés avant de s’attaquer au muffin qu’elle avait commandé en plus du café.

    Sans doute en avait-elle pas l’air ainsi, mais Poesy pouvait manger pour six sans problème, ayant un métabolisme qui lui permettait de manger sans prendre trop de poids, la jeune femme en profitait un maximum. Et puis vu qu’elle courrait assez souvent après des démons et autres, Poesy faisait également du sport, comme quoi être sorcière ça pouvait aussi être fatiguant. Le regard posé alors dans le vide, Poesy s’imaginait déjà être en train de servir au P3 plus tard dans la soirée. Même si le métier dont elle rêvait était d’être journaliste, la blondinette adorait également travailler dans ce club. Les soirées y étaient géniales et les clients souvent très amicales, de quoi apprécier son métier. Travailler là-bas lui permettait de chasser ses mauvaises pensées et de profiter un peu de sa jeunesse puisqu’elle connaissait une grande partie des habitués, Poesy plaisantait facilement lorsqu’elle travaillait là-bas.

    {HJ: désolée je dois avouer qu'il est pas top ><'}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Mitchell Halliwell

avatar

MESSAGES : 62
INSCRIPTION : 20/12/2009
AGE DU PERSO' : 22
CAMP : Bien
...


.A little more on me.
Puissance:
80/100  (80/100)
Pouvoirs:
Relations:

MessageSujet: Re: « entre le café & moi tu prends quoi ? Le café !! » • Ethan   Dim 3 Jan - 0:34

    La magie. Elle faisait partie d'Ethan, réellement et profondément partie de lui. C'était une part de lui même qu'il ne pouvait fuir et qu'il ne voulait pas fuir non plus. Cependant c'était une part de lui même qui prenait beaucoup, beaucoup trop de place dans sa vie. Parfois, Ethan avait simplement envie de faire comme si cette part de lui même n'existait pas. Comme si la magie n'était qu'un mythe. Comme si il ne combattait pas les démons. Et une fois de temps en temps, il n'avait pas envie de cela : il en avait besoin. Trop souvent c'était parce qu'il avait passé des jours à la poursuite d'un démon envahissant, qu'il était épuisé et blessé et qu'il voulait se rappeler qu'avant d'être un sorcier il était un jeune homme de seulement vingt deux ans et qu'il avait besoin de faire la fête, de sortir, de d'allumer quelques filles, de boire un peu trop... De faire ce que fait tout homme de vingt deux ans normalement constitué. Et dernièrement, c'est ce dont il avait eu besoin.
    Ethan avait poursuivit pendant six jours un démon à la tête tellement déformée qu'il se demandait comme s'était possible d'être aussi laid. Il l'avait poursuivit seul, sans avoir prévenu sa famille. Lorsqu'il avait trouvé ce démon il l'avait un peu torturé pour essayer d'obtenir des infos sur l'enfer, mais évidement ce crétin de bas étage ne savait rien, il l'avait donc tué. Mais ce crétin de démon lui avait tout de même envoyé un poutre dans la tête et notre cher Ethan se retrouvait avec un gros cocard à l'oeil gauche : génial.
    Alors, lorsqu'il était arrivé chez lui il avait appelé quelques copains et quelques copines et avaient organisé un fête sympatique chez lui. Il avait bien bu, bien dansé, bien allumé des filles. Bref il avait fait ce dont il avait besoin. Et cela lui avait fait du bien. Enfin... jusqu'au lendemain matin.
    Ethan s'était réveillé dans un appartement méconnaissable avec un mal de tête pas permis. Il avait soupiré, viré tout le monde et avait prit une douche de trois quart d'heure. Ensuite il avait enfilé un t-shirt et son jean ainsi qu'une chemise rouge sang ouverte. Il avait rangé quelques peu son appartement... bref ça lui avait prit pas mal de temps tout ça, et ça l'avait crevé. Il avait bien envie d'un café, seulement pas la moindre envie de la préparer. En réalité il aurait bien disparu dans les toilettes d'un café pour s'en commandé un. Cependant, il fallait se souvenir qu'en ce moment il était en overdose de magie et qu'il avait besoin de retourner aux fondamentaux ; c'est à dire il devait prendre sa Chevrolet Impala de 67 pour aller au café. Mortel.
    Ethan attrapa ses lunettes de soleil rétro, autant pour son cocard que pour sa super tête de lendemain de fête, ainsi que ses clés de voitures et sortit de son appartement à peu près propre. Il alla à sa voiture, conduisit à une vitesse des plus lentes et arriva enfin au Paradise Coffee. Il entra en faisant sonner la cloche et... s'interrompu. Une queue. Une queue à n'en plus finir. Du monde, ça grouillait de partout. Ethan laissa échapper un long, un extremement long soupir, retira ses lunettes de soleil et se passa une main sur le visage. Ce n'était pas du tout le moment. Il aurait bien improvisé une formule magique pour faire disparaitre la moitié du monde, seulement cela était pour "des fins personnelles" ce qui était interdit par le code d'honneur des Halliwell - et aussi parce que ça vous retombe toujours dessus - mais en plus n'oublions pas la base de tout : Overdose de magie à cause d'un démon particulièrement laid qui vous balance des poutres dans la tête.
    Ethan fut patient... deux minutes. Et puis il quitta la file d'attente et pénétra dans le café. Il devait s'asseoir. Il se ferait passé pour un client déjà là depuis longtemps et interpellerait une serveuse pour lui demander un nouveau croissant et un café. Avec tout ce monde, personne ne se rendra compte de rien. Mais évidement, vous devinez ce qui arriva : plus de place. Pourquoi il y avait un tel rassemblement aujourd'hui ? Ethan fut alors tenté par une nouvelle chose, sortir sa plaque de policier et déclarer qu'il y avait un criminel poseur de bombe dans les toilettes de cet établissement et que tout le monde devait sortir calmement. Cependant... il y avait un problème : il n'avait pas sa plaque sur lui.
    Et puis, il y avait une table de libre. Enfin bref, une table de quatre avec seulement une fille à celle ci. Ethan décida que c'était pas plus mal, il pourrait papoter avec une charmante fille. Et plus il se rapprocha de cette table... plus cette fille avait des airs de déjà vu. Et à quelques mètres d'elle il vit son visage en toute netteté. Poesy. Ethan se stoppa. Et le regarda. Elle ne l'avait pas encore vu, elle. Poesy, il la connaissait. Il la connaissait même très bien. En réalité il la connaissait comme peu de monde pouvait la connaitre. Seulement ils s'étaient mis d'accord sur le fait qu'il fallait mieux ne pas se connaitre aussi bien que cela. Vous saisissez. Elle était la meilleure amie d'Olivia, la petite soeur d'Ethan. Et coucher ensemble n'était pas vraiment une bonne chose. Parce qu'elle tenait à son amitié avec Olivia, et Ethan ne s'entendait pas beaucoup avec elle. Et si ils continuaient à coucher ensemble, ça allait provoquer des histoires... Bref il y a quelques mois ils s'étaient mis d'accord sur le fait que continuer à se fréquenter n'était pas bien et avaient rompu tout contact. Seulement maintenant elle était là, il était là. Et elle était à la seule table qui pouvait encore acceuillir du monde.
    Ethan resta bien deux minutes planté au milieu du café, sans savoir vraiment quoi faire. Il avait mit ses lunettes de soleil sur sa tête et passer plusieurs fois la main sur le menton : signe infaillible que cette rencontre inattendue le perturbait et puis.


    "Euh.. Salut. Je déteste faire la queue et faut que je boive un café alors t'accepte de me sauver la vie et de me laisser m'asseoir là en faisant croire que je suis là depuis longtemps et qu'il faut qu'on me serve ? En tout bien tout honneur bien sur !"

    Il parlait vite, et assez confusément : signe infaillible qu'il était un peu stressé. Oh stressé comme on l'ait toujours face à une ancienne conquète à qui on demande un service ^^. Ethan la regarda dans les yeux (malgré sa tête de lendemain de fête et son cocard) et lui adressa son petit sourire enjôleur qu'il lui servait tout le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« entre le café & moi tu prends quoi ? Le café !! » • Ethan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ║ SAN FRANCISCO CITY ║ :: Paradise Coffee -