AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Size Matters, forum sur la légendaire série Charmed, n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à la liste d'avatars et aux prédéfinis. Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes.

Partagez  | 
 

 Ha...La famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Cassidy J. Sanders

avatar

MESSAGES : 85
INSCRIPTION : 18/12/2009
AGE DU PERSO' : 22 ans
CAMP : Mal, evidemment.
CITATION : L'amour a besoin des yeux, comme la pensée a besoin de la mémoire.



.A little more on me.
Puissance:
100/100  (100/100)
Pouvoirs:
Relations:

MessageSujet: Ha...La famille   Mer 23 Déc - 21:16



Le soleil de midi réchauffait mes cheveux lissés. Je me demandais vraiment ce que je faisais là, à attendre, sur ce banc. Ce n’était pas mon genre, même pas du tout mon genre de ne rien faire. Mais apparemment, il fallait un début de vie « humaine » pour tout le monde. J’attendais ici pour une seule raison, parce que mon frère m’avait donné rendez vous. J’aurais pu lui faire faux bond, j’aurais pu le laisser poirauté, il aurait attendu, ce malade de bénéfique. Mais non, c’était mon frère, il fallait que je fasse attention un minimum, même si je n’en avais pas envie. Je ne me suis jamais vraiment entendu avec lui, surtout quand je me suis rendu compte qu’il était le chouchou de notre mère, tout ça parce que c’était le petit dernier. J’étais jalouse,un point c’est tout. Et puis, nos chemins sont partis différemment, j’étais une démone, et lui un être bénéfique, point final. Il n’y a jamais eu de grande discutions avec lui, sur ce sujet en tout cas. Mais je vois bien qu’il essaye toujours de me ramener de son coté, avec ses compliments, toutes ces choses, qui, je suis sur ne viennent même pas de son coeur. Il a sans doute lu dans un livre qui s’intitule « comment amadouer une soeur folle et hystérique ». Mais ça ne marchait pas avec moi, je me montrais parfois gentille avec lui, mais pas souvent. Et puis, il faut avouer qu’on ne se voyait pas souvent non plus. En plus, je suis sur qu’il ferait un bon démon, alors de mon coté j’essaye de le rallier à ma cause, mais ça ne marche jamais. Et on en reste au même stade, un dans chaque camp et aucun terrain d’entente possible. Pourtant, c’est un frère, et j’ai l’impression que je n’arrive pas à le détester, j’arrive juste à me dire qu’il pourrait être mieux, beaucoup mieux.

Enfin, arrêtons de penser à lui, sinon je vais devenir comme ma mère qui n’a que son nom à la bouche depuis longtemps maintenant. Lui par ci, lui par là. Moi, j’en ai marre, marre de chez marre. Mais bon, je fais comme ci de rien était. Alors arrêtons de parler lui, il va assez me parler pendant les prochaines minutes à venir. D’ailleurs, il a intéré à arriver, car j’attends ici depuis 5 minutes, et c’est déjà beaucoup trop pour moi, beaucoup, beaucoup trop. Je suis arrivé 10 minutes après l’heure de rendez vous, je voulais le faire attendre et comme par hasard, il a peut être eu la même idée que moi, sauf que de son coté ça a marché. J’espère que cette entre vu vaille le coup, car comme ça je n’aurais pas attendu pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew P. Sanders

avatar

MESSAGES : 51
INSCRIPTION : 18/12/2009
AGE DU PERSO' : 19 ans
CAMP : Bénéfique
.


.A little more on me.
Puissance:
100/100  (100/100)
Pouvoirs:
Relations:

MessageSujet: Re: Ha...La famille   Mer 23 Déc - 21:50

Notre jeune homme avait contacté sa soeur la veille,il ne s'entendait pas bien tous les deux enfin c'est plutot parce que notre jeune homme est comme le dise soit disant le reste de la famille le chouchou de ses enfants parce qu'il est le dernier. Mais que voulez vous ce n'est pas de sa faute s il est né le dernier il n'a pas choisit la place qui allait lui être attribuer après tout. Et puis il y avait aussi autre chose que le favoritisme de leur mère qui les éloigne il y a leur camp,et oui notre beau matthew fait partit du camp des sorciers du bien alors que sa soeur Cassidy elle est du camp inverse ce qui n'est pas très très facile pour pouvoir se rapprocher d'elle. Et pourtant malgré cette différence de camp entre eux et bien il veut rester avec elle, il l'aime comme sa soeur et cela ne changera pas pour lui mais il veut la convaincre de venir dans le camp du bien.


Après avoir passé une nuit plus ou moins bien,il se reveilla vers dix heures,il partit dans la salle de ban et usa une demi heure de son temps à se laver, puis il se coiffa et fit le necessaire pour ne pas sortir comme un clochard. Une fois prêt l prit son téléphone portable qu'il fourra dans sa poche, mit une veste légère et sortit en direction du parc qui était le lieu de rendez vous qu'il avait indiquer à la jeune femme pour leur entrevue. Il ne savait pas pourquoi mais il allait sans doute être un peu en retard et pourtant il ne s'était pas levé trop tard il s'était justement levé pile à l'heure pour ne pas dire un peu en avance. Il accéléra le pas comme il le pouvais et une fosi au parc il chercha un banc où serait assit sa grande soeur après quelques secondes il lareconnu et partit la voir il s'installa à ses côtés et lui dit.


Salut soeurette! J'espère que je t''ai pas dérangé mais je voulais te parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy J. Sanders

avatar

MESSAGES : 85
INSCRIPTION : 18/12/2009
AGE DU PERSO' : 22 ans
CAMP : Mal, evidemment.
CITATION : L'amour a besoin des yeux, comme la pensée a besoin de la mémoire.



.A little more on me.
Puissance:
100/100  (100/100)
Pouvoirs:
Relations:

MessageSujet: Re: Ha...La famille   Mer 23 Déc - 23:12



Je le vis enfin s’approcher. Je passai une main dans mes cheveux en reculant légèrement pour lui laisser une place. Les bancs du parc étaient, assez étroits. Enfin, passons, je ne vais pas vous faire un récit sur les bancs du central Parc. Bref, regardant le jeune homme, c’est vrai que je ne reconnaissais pas vraiment ce qu’on pouvait appeler un « frère ». Mon frère aurait du être un homme dur, froid, machiavélique, manipulateur, infidèle...ect. Trouvé toutes les caractéristiques d’un démon et ça marcheront. Lui, il était tout le contraire, ce qui me faisait, malgré tout, sourire. Oui ça me faisait sourire, de voir que mon frère était si différent de moi, mais ça ne me faisait sourire qu’une temps.

- J’aurais pu aller m’amuser à faire peur à quelqu’un, mais bon, puisque je suis là.

Je ris intérieurement, laissant juste une esquisse d’un sourire sur mon visage. Je savais bien que mon frère n’allait pas aimer ce que je venais de dire. Les bénéfiques n’aiment pas quand leur proche leur annonce qu’ils font peur ou tue les innocents. Mais bon, il me connaît tout de même assez pour savoir ce que je fais de mes journées...Alors, pas besoin d’être surpris.

- Et alors, qu’est ce que tu veux me dire, frérot ?

J’insistais énormément sur le dernier mot, il m’avait appelé soeurette après tout. Et ça me faisait bien rire, même si je ne le montrais pas. Nous n’étions tellement pas proche que j’avais du mal à me dire qu’on avait un lien quelconque, mais bon, je l’aimais bien, quand même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew P. Sanders

avatar

MESSAGES : 51
INSCRIPTION : 18/12/2009
AGE DU PERSO' : 19 ans
CAMP : Bénéfique
.


.A little more on me.
Puissance:
100/100  (100/100)
Pouvoirs:
Relations:

MessageSujet: Re: Ha...La famille   Mer 23 Déc - 23:40

Matthew avait horreur de cette guerre constante qu'il y avait entre le bien et le mal dans sa famille. Il ne voulais pas aller jusqu'à la bataille avec sa soeur ou encore son frère, enfin tout simplement se battre avec un membre de sa famille ou encore un amis était une chose qu'il n'envisageait pas et si jamais on lui demandait ce qu'il ferait si une telle situation arrivait il devait avouer qu'il ne saurait pas quoi répondre. De plus alors que lui essaye de son coté de faire le maximum pour qu'il y ait une bonne entente il n'est pas crétin et voit que sa soeur n'a aucunement envie que leur relation change. Mais si il n'y a que lui qui essaye de regler les choses cela ne sert à rien et c'est même peine perdu comme dise certaines personnes. Une fois qu'il fut installé prêt d'elle il entendit la remarque de Cassidy qui se voulait être désagréable comme d'habitude disons le sincèrement.


Je vois en gros je suis l'obstacle je t'ai empêcher de faire mumuse comme une petite fille qui n'a pas terminé de grandir. Tu sais je peux très bien devenir comme toi si c'est cela que tu souhaites.


Il la regarda dans les yeux il pouvait être très très gentil cela tout le monde le sais mais quand il en a marre il peut devenir un vrai petit monstre bon d'accord pas aussi méchant que les démons de nature ou encore de sa soeur qui est maléfique mais il peut lui dire ce qu'il pense et comme cela fat pas mal de temps qu'il garde ce qu'l pense pour lui cela risque surement d'être long et même très très long. Déjà que la première remarque n'avait pas été des plus agréable elle semblait être d'attaque pour poursuivre surtout en exagerant sur le mot frérot à la fin de sa phrase,il eut un sourire sadique et lui dit.


Il faut que je fasse quoi pour que tu m'acceptes que je devienne un sale démon comme vous autres? Je suis ton frère quoi c'est pas de ma faute si je suis le dernier de la famille et que maman me surprotège. J'en ai marre d'avoir vos remarques sur le dos. Tu proposes quoi maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassidy J. Sanders

avatar

MESSAGES : 85
INSCRIPTION : 18/12/2009
AGE DU PERSO' : 22 ans
CAMP : Mal, evidemment.
CITATION : L'amour a besoin des yeux, comme la pensée a besoin de la mémoire.



.A little more on me.
Puissance:
100/100  (100/100)
Pouvoirs:
Relations:

MessageSujet: Re: Ha...La famille   Jeu 24 Déc - 14:34



Je n’avais pas les mêmes théories que mon frère sur la guerre du bien et du mal. C’est vrai que parfois, je pensais comme lui que c’était lassant et débile de toujours ce battre. Mais d’un autre coté, si il n’y avait pas cette rivalité, ces deux camps. Tout le monde serait un peu pareil, personne n’aurait vraiment de personnalité. Ici, au moins, on savait que chacun était différent et que chacun avait une opinion différente de la vie, ce qui était quand même pas mal, même si parfois cela apportait des disputes et des guerres.

Quand il me disait que je n’avais pas finit de grandir, je regardai mon frère en haussant els sourcils. Je haussai les épaules en me demandant si il avait la moindre idée de ce que je faisais quand j’étais seule ou ce que j’avais vécu ses dernières années. Non, il y a bien une chose dont il n’avait pas la moindre idée, j’étais tombé enceinte, et quoi qu’il en dise j’avais grandit, un peu. Mais je n’allais pas lui dire ça, je ne l’avais dit à personne, alors pourquoi lui dire à lui ?

- J’ai grandit Matthew, je te promet que j’ai grandit, rien, qu’un petit peu. En plus, si tu essayais tu verrai que c’est amusant de faire peur aux humains en leur montrant nos pouvoirs et en les utilisant contre eux.

Je regardai les arbres et tout ce qu’il y avait autour de nous, les longues discutions n’étaient pas vraiment mon genre, mais tant que mon frère ne me posait pas trop de questions, il n’y aurait pas de problème, je n’aimais pas les questions, en fait. N’empêche que les arbres qui nous entouraient était vraiment grand et beau, quelques humains passaient aussi par là, et je me demandais ce que ça ferrais si j’allais les attaquer devant mon frère. Mais non, ça en le ferrai pas, c’est sans doute pour cela que je restai en place, pour une fois.

- Mais je t’accepte, Matthew, mais j’ai du mal, quand même. Tu es une bénéfique, quelqu’un qui se reproche plus d’un humain que d’autre chose et moi ça m’énerve, c’est tout.

C’est vrai que je crois qu’il n’y avait rien à faire, ou presque rien à faire en tout cas, je n’imais pa les bénéfiques en général, alors que j’essaye de parler correctement à l’un d’eux, c’était déjà pas mal.

- D’accord, je suis jalouse, mais ça peut se comprendre, non ? Vous êtes nés les uns après les autres derrières moi et jamais, plus jamais on ne sait réellement occupé de moi. Et tu vois, c’est peut être tout simplement pour ça que je suis une démone.

C’est vrai que, quoi qu’on en dise, je n’avais pas aimé mon enfance, trop difficile, trop longue, pas assez d’amour, en tout cas.

- Mais malgré tout, je t’accepte et de toute façon, tu fais ce que tu veux de ta vie, tu peux même faire ce que tu veux avec une certaine Gabriella Halliwell, même si ça me dépasse.

Je parlai evidemment de Gabriella, je l’avais déjà vu plusieurs fois avec lui, et ils avaient l’air de bien s’entendre, de trop bien s’entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ha...La famille   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ha...La famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ║ SAN FRANCISCO CITY ║ :: Espaces détentes :: 
Le parc
-